Huître plate

Nom :

Huître plate européenne

Nom scientifique :

Ostrea edulis de la famille des ostréidés

Taille :

En dehors de la variété sauvage dite "pied de cheval" qui peut dépasser le kg, la taille de commercialisation courante se situe entre 20 g et 120 g

Historique

Espèce indigène des côtes européennes, elle a fait l'objet de pêches abusives ayant entraîné le déclin des bancs naturels. Les pionniers de l'ostréiculture ont réalisé les premiers essais d'élevage en 1849, officiellement repris et développés 6 ans plus tard par Coste, délégué par le gouvernement du second Empire.

Après une première crise liée à la mortalité du début des années 1920, l'ostréiculture se développe et l'on estime à près de 15 - 20 000 tonnes la production d'huîtres plates en 1968-70, au moment de l'apparition du parasite Marteilia, suivi 11 ans plus tard par Bonamia. A eux deux ces parasites ont entraîné une division par 10 de cette production.

Modes d'élevage et cycle de production

Le captage, réalisé depuis le XIX siècle en terrain découvrant sur bouquet de tuiles chaulées, a évolué depuis une vingtaine d'années vers l'eau profonde sur coques de moules en suspension. Le naissain d'écloserie est encore limité aux essais de sélection génétique.

Depuis les épidémies, l'élevage s'est également déplacé en terrain non découvrant où les huîtres sont semées à densité réduite (100 individus conseillés au m²) afin de limiter les atteintes parasitaires et favoriser une croissance plus rapide, pour une vente à l'âge de 2 à 3 ans.

Évolution de la production

La France est avec l'Espagne, l'un des principaux pays producteurs d'huîtres plates.

Legende

La production française est essentiellement située en Bretagne dans les baies de Cancale et de Quiberon.

Elle oscille autour de 2 000 tonnes.

Valorisation du produit

Les huîtres plates sont généralement consommées vivantes, sans préparation culinaire.

L'huître plate en chiffre (source Ofimer)

2 000

le tonnage d'huîtres plates produit annuellement en France

6 000

le tonnage d'huîtres plates produit en Europe

Points forts / points faibles

Points forts

Points faibles

  • huître ayant conservé son image d'excellence
  • atout pour le tourisme régional
  • deux parasitoses successives toujours présentes
  • zootechnie d'écloserie à améliorer
  • limitation à la zone sub-tidale en liaison avec l'impact parasitaire
  • coût élevé pour le consommateur
>